• Language
Bankya

Bankya

La ville de Bankya est située à 17 km à l'ouest de Sofia, au pied de la montagne Lyulin, à une altitude moyenne de 700 m. Elle a environ 9500 habitants. Le climat de la région est continental tempéré, la température moyenne en janvier étant de + 2o C et celle en juillet, de +19.6° С. Le calme de la montagne, l'air pur et les sources thermales sont la raison pour laquelle Bankya est célèbre comme villégiature préférée pour le repos et les cures balnéaires.
Bankya est célèbre surtout pour son eau minérale qui a une température allant de 36.5 à 37o C. L'eau est peu minéralisée, pas très chaude, peu calcaire, limpide, sans odeur, d'un goût très agréable et bonne pour la consommation quotidienne. Elle est utilisée avec succès pour le traitement des maladies cardiovasculaires et les maladies du système nerveux. Le nom de la ville est lié à l'eau, car « Bankya » signifie « petit bain ».
La région de Bankya est habitée depuis des millénaires. Lors de fouilles archéologiques menées dans le quartier « Verdikal », ont été découverts des vestiges de bâtiments romains, des murs, des égouts et des parures en bronze.
Du milieu du XIXe siècle à la Libération du pays de la domination ottomane en 1978, Bankya était une métairie appartenant à un militaire turc d'un rang élevé. Au milieu de la métairie jaillissait de la terre une source abondante qui remplissait une petite piscine dans les bains du propriétaire des lieux. Aux Bulgares, il était interdit de se baigner dans les eaux, ils avaient tout juste le droit de se plonger dans la boue aux vertus curatives de l'étang voisin une fois par an, à la fête de l'église « Sainte martyrs Kirik et Yulita », fête célébrée de nos jours le 15 juillet. C'est de cette époque que s'est conservée la tradition de célébrer les 15, 16 et 17 juillet la fête de la ville de Bankya, les « Goreshlyatsi » (« les jours de canicule »).
Après la Libération, les Bulgares ont acheté les terres aux héritiers du propriétaire des lieux, alors qu'à la fin du XIXe siècle a ouvert ses portes le premier hôtel. Peu après ont été captées les sources minérales du site. En 1906, a été achevé le bâtiment des premiers bains publics de la ville, appelés « Les petits bains ». En 1910, sur les plans de l'architecte de Munich Karl Hoheder, un des spécialistes bâtisseurs européens les plus éminents d'établissements balnéaires, a été achevée la construction des « Grands bains ». Par leur aspect monumental et leurs fonctionnalités, ils sont le symbole largement connu de Bankya.
Dans la région de Bankya, on découvre de nombreux lieux dignes d'intérêt. Parmi eux figurent l'église « Saints Cyrille et Méthode », l'église « Saints martyrs Kirik et Yulita », bâtie en 1932, de même que l'église « Saint Georges » dans le quartier d'Ivanyane ; l'église est bâtie sur les ruines d'un ancien sanctuaire de l'époque romaine. L'église « La Toussaint », dans le quartier « Verdikal », est la plus ancienne des églises dans la région de Bankya. On suppose qu'elle a été bâtie immédiatement après l'église de Boyana (Xe - XIe s.).
À quelque 7 km du centre de Bankya, au village de Klisura, est situé le monastère « Sainte Perka », fondé au XIIIe siècle. Aujourd'hui, c'est un monastère qui fonctionne en abritant des religieuses. Il n'héberge pas de visiteurs, mais la proximité de Bankya crée des facilités aux touristes. La fête du monastère est célébrée le 14 octobre.
Un autre monastère situé dans la région est celui de Divotino. Il est situé à 5 km au sud-ouest de la ville. Son histoire n'est pas claire, mais selon les légendes, il aurait été fondé durant le règne du roi Pierre Ier (927 - 969).
Le « Chêne de Vazov » est un autre lieu bien connu de Bankya : c'était le lieu préféré de repos du grand écrivain bulgare Ivan Vazov (1850 - 1921).
En tant que destination touristique bien connue, Bankya propose à ses hôtes de bonnes possibilités de repos. Dans la villégiature fonctionnent des sanatoriums dotés d'un équipement moderne, assurant la réalisation d'examens et de procédures de physiothérapie et de rééducation. Dans quelques-uns d'entre eux, il y a des piscines remplies d'eau minérale, des saunas et des salles de fitness. Les patients sont soignés par des spécialistes hautement qualifiés.
Dans la villégiature fonctionnent également des centres SPA modernes, de nombreux hôtels et restaurants privés et en raison de la situation de Bankya à proximité de la capitale, la ville peut être visitée dans le cadre d'une excursion d'une durée d'un jour.


Photos Tous
Bankya Bankya Bankya Bankya Bankya
Horaires d’ouverture

Monastère de Klisura « Sveta Petka ».

Heures d’ouverture :
de 10 h 00 à 17 h 00.

La visite est gratuite. On ne propose pas de visite guidée.

Contacts

Région de Bankya

Ville de Bankya, 1, rue "Tsar Simeon"

Tél:+359 997 70 29
Tél:+359 997 71 06

Nous recommandons Tous
Musée historique national - ville de Sofia Musée historique national - ville de Sofia

Le Musée historiq ue national est un des musées historiques les plus importants et les plus riches des Balkans. Y sont conservés plus ...

La Nuit des Musées et des Galeries La Nuit des Musées et des Galeries

Sur la décision du Conseil international des musées depuis 1978 le 18 mai est célébrée la Journée internatinale des musées. Le but - ...

Eglise de Boyana, filiale du Musée historique national Eglise de Boyana, filiale du Musée historique national

L’église St Nicolas et St Pantaléon se trouve au pied de Vitosha, dans le quartier de Sofia Boyana. Elle est parmi les peu nombreux ...

Festival international des jeux de la mascarade Surva, Pernik Festival international des jeux de la mascarade Surva, Pernik

Le Festival international des jeux de la mascarade Surva à Pernik est la manifestation la plus prestigieuse en Bulgarie et dans les Balkans ...

Musée de l'activité minière - ville de Pernik Musée de l'activité minière - ville de Pernik

La ville de Pernik est connue comme la ville de l'or noir. Le développement de Pernik est étroitement lié à l'activité minière. En ...