• Language

Sites sous l'égide de l'UNESCO

Unesko

Informations générales

La Bulgarie est héritier de civilisations anciennes: les Thraces, les Romains et les Byzantins ont laissé des témoignages importants de leurs cultures avancées. Parsemés sur le territoire du pays, ils en font une destination prisée pour les passionnés de la culture et de l’histoire. Au patrimoine culturel s’ajoute la nature vierge et la biodiversité préservée dans les parcs du pays, une combinaison hautement appréciée par l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) - Sa liste du patrimoine mondial comprend des sites d’une importance exceptionnelle pour l’humanité dont la préservation est une priorité. Neuf sites bulgares sont sur cette liste: sept sites culturels et deux sites naturels.


Monastère de Rila

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983, c’est le plus grand monastère bulgare. Situé au coeur de la montagne, il fut fondé au Xe siècle et fut gardien de la foi chrétienne et de la culture bulgare le long des siècles. C’est un des sites touristiques les plus visités du pays L’ensemble du monastère s’étend sur 8 800 m² et comprend quelque 300 pièces et salles dont 100 cellules de moines. Le musée au sein du monastère fait connaître l’histoire remarquable de ce foyer spirituel situé sur le territoire du parc Monastère de Rila.


Cavalier de Madara

En 1979, l’UNESCO inclut sur sa liste le Cavalier de Madara, un relief unique taillé dans les roches dans le nord-est du pays, à 18 km à l’est de Shumen et à 10 km au sud de Pliska.
Un maître inconnu a scuplté cette oeuvre impressionnante à 23 mètres de hauteur. Même aujourd’hui, plus de 1 000 ans après sa création, on peut toujours distinguer les images d’uncavalier, suivi par un chien, qui plonge une épée dans un lion gisant aux pieds de son cheval. L’année exacte de réalisation reste inconnue et les spécialistes ne sont pas d’accord sur le personnage du cavalier.
En 2008, après un vote national, le Cavalier de Madare fut élu symbole globale de la Bulgarie. Les touristes peuvent voir une copie taille réelle du monument dans le Musée national archéologique de Sofia.


L’église de Boyana.

En 1979 à la liste de l’UNESCO s’ajouta l’église de Boyana St Nicolas et Pantaléon, un temple unique dans le cartier de Sofia Boyana, au pied de Vitosha. Construit fin Xe – début XIe siècle, sa plus grande richesse sont quelques couches de peintures murales. Sur les murs de l’église le visiteur peut distinguer les images de Jésus-Christ et de la Vierge Marie, de tsars et tsaritsas bulgares, de plusieurs saints.
Les auteurs inconnus de ces peintures portent le nom générique de Maître de Boyana même si en réalité elles ont été créées dans diverses époques par des peintres différents. L’église fait partie des sites du Musée historique nationale. Elle est ouverte au public toute l’année.


EGLISES RUPESTRES D’IVANOVO

En 1979, l’UNESCO ajoutait à sa liste du patrimoine mondial un ensemle d’églises rupestres près du village d’Ivanovo, dans le parc naturel de Rusenski Lom. Cet ensemble dénommé St Archange Michel fut créé au début du XIIIe siècle. Le plus impressionnant est le temple de la Ste Vierge Marie dont les belles peintures murales sont mondialement connues.
L’ensemble est située dans une contrée pittoresque à 20 km au sud de Ruse. Le parc de Rusenski Lom est une destination prisée par les passionés du tourisme écologique et ornithologique. Près des églises rupestres d’Ivanovo se trouve la belle grotte d’Orlova chuka. Sur le territoire du parc se trouve aussi le monastère de Basarbovo, l’unique monastère rupestre qui fonctionne en Bulgarie.


TOMBEAU THRACE DE KAZANLAK

Inscrit sur la liste de l’UNESCO en 1983, ce tombeau se trouve dans un petit parc dans la ville de Kazanlak. Le tombeau original est fermé au public pour assurer la préservation des peintures murales uniques mais les touristes peuvent visiter sa copie exacte à côté.
Construit au IVe-IIIe siècle av.J. –C., le tombeau appartenait à un souverain thrace inconnu. Le site est célèbre dans le monde entier pour ses peintures murales exceptionnelles dans le corridor et dans la chambre funéraire ronde qui figurent parmi les oeuvres d’art les mieux préservées de la Thrace hellénistique. Sous certaines conditions, le tombeau original peut être ouvert pour une visite de quelques minutes. La copie du tombeau est accessible pour les touristes toute l’année.


TOMBEAU DE SVESHTARI

Ajoutée à la liste de l’UNESCO en 1985, le tombeau de Sveshtari fait parite de la réserve historique et archéologique de Sboryanovo située à 8 km au nord-ouest de la ville d’Isperih.
Le tombeau, d’une architecture et décoration impressionnantes, fut construit au IIIe siècle av. J. –C.. Le corps d’un souverain thrace de la tribu des Gètes y fut enterré. Le plafond de la chambre funéraire est soutenu par les mains levées de statues de femmes: des cariatides dont les visages et les cheveux préservent encore les traces d’une décoration en couleurs.
Non loin du tombeau se trouve un autre site célèbre: Demir baba teke, lieu sacré du courant religieux muslman appelé alévisme.


L’ANCIENNE CITE DE NESEBAR

La ville de Nesebar est située à 36 km au nord-est de Burgas, au bord de la mer Noire. Grâce à sa combinaison unique d’histoire, de ruines anciennes et d’architecture du Renouveau bulgare, elle fut incluse dans la liste de l’UNESCO en 1983 La réserve architecturale est située sur une petite péninsule reliée à la terre par un isthme étroit. La ville préserve de nombreux objets de son patrimoine historique dans le musée archéologique. Fondée il y a 3 200 ans, Nesebar est parmi les villes les plus anciennes de l’Europe.
Durant l’Antiquité, la ville portait le nom de Mesambria pour devenir Mesemvria au Moyen Age et Nesebar plus tard.
Une partie importante de la réserve sont les ruines des remparts, les thermes protobyzantins, les temples de St Etienne, Ste Vierge Marie Eleusa, Christ Pantocrator, St Spas (St Sauveur).
Plus de 100 maisons de la période du Renouveau ont été restaurées. Une d’elles construite en 1840 abrite le muée ethnographique.


PARC NATIONAL DE PIRIN

Le parc national de Pirin figure sur la liste de l’UNESCO depuis 1983. Situé dans la montagne éponyme en Bulgarie de Sud-Ouest, il préserve nombre de sites naturels, des lacs glaciaires, des forêts de conifères tempérées et une biodiversité riche. Il existe deux réserves dans le parc : Bayuvi dupki – Dzhindzhiritsa et Yulen sa biodiversité comprend 1315 espèces de plantes supérieures, plus de 2000 espèces d’invertébrés, plus de 200 espèces de vertébrés et 159 espèces d’oiseaux. Les nombreux circuits piétonniers permettent aux touristes d’accéder aux curiosités innombrables. Ici se trouve le pin sylvestre de Baykushev, le plus vieil arbre de la Bulgarie âgé de plus de 1300 ans. Le centre de visiteurs situé dans la ville de Bansko vous donnera plus d’informations sur le parc.


SREBARNA

Le lac de Srebarna fut inclus dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983 afin de préserver les espèces d’oiseaux rares et en voie de disparition qui y nidifient ou font escale lors de leur migration.
La biodiversité du lac est connue dans les milieux scientifiques depuis le début du XXe siècle.
La réserve biosphérique près de Srebarna est située à 2 km au sud du Danube et à 16 km à l’ouest de Silistra, sur une superficie de 600 ha, elle comprend le lac de Srebarna et les territoires alentours. Sa position sur la Via Pontica, la voie migratoire des oiseaux qui volent de l’Europe vers l’Afrique, est la raison pour la variété riche d’oiseaux d’eau rencontrés dans le lac certaines des espèces les plus curieuses sont le pélican frisé (Pelecanus crispus), l’oie naine (Anser erythropus), les anatidés (Anatidae), la panure à moustaches (Panurus biarmicus), la grande aigrette (Ardea alba), le cygne tuberculé (Cygnus olor).


Nous recommandons Tous
Le monastère de Rila Le monastère de Rila

Le monastère de Rila est un des symboles de la Bulgarie et une destination touristique favorite. A 120 km de Sofia et 41 km de Blagoevgrad, ...

Le tombeau de Kazanlak Le tombeau de Kazanlak

Dans le parc Tuylbeto à Kazanlak se trouve l’authentique tombeau thrace datant de IVe – IIIe siècle av. J.-C, connue comme le ...

Le tombeau de Sveshtari Le tombeau de Sveshtari

La réserve historique et archéologique de Sboryanovo couvre le territoire à l’ouest du plateau de Ludogorie, au long de la rivière ...

Réserve historique et archéologique nationale de Madara Réserve historique et archéologique nationale de Madara

La réserve historique et archéologique de Madara est située à 17 km au nord-est de la ville de Shumen, à 2 km de la ville de Madara et ...

Eglise de Boyana, filiale du Musée historique national Eglise de Boyana, filiale du Musée historique national

L’église St Nicolas et St Pantaléon se trouve au pied de Vitosha, dans le quartier de Sofia Boyana. Elle est parmi les peu nombreux ...